En avril dernier, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (« IRCC ») faisait l’annonce de plusieurs mesures pour aider les employeurs à remédier à la problématique croissante de pénurie de main d’œuvre.

Afin d’aider les employeurs à retenir les travailleurs temporaires au Canada, IRCC a mis en place les modifications suivantes au Programme des travailleurs étrangers temporaires (« PTET ») :

  • Augmenter la durée d’emploi maximale des travailleurs dans les volets des postes à haut salaire et des talents mondiaux de deux à trois ans;
  • Rallonger la période de validité de l’évaluation de l’impact sur le marché du travail (« EIMT») à 18 mois (anciennement, elle durait six (6) mois).
  • Augmenter le pourcentage d’employés à bas salaire permis dans le PTET à 30% pour les employeurs dans sept (7) secteurs touchés par une pénurie de main-d’œuvre généralisée, comme les services d’hébergement et de restauration (anciennement à 10%);
  • Éliminer la limite sur le nombre de postes à bas salaire que les employeurs des industries saisonnières (Ex : agriculture) peuvent pourvoir au moyen du PTET et rallonger la durée d’emploi maximale de ces postes de 180 à 270 jours par année; et
  • Retrait complet de la politique actuelle voulant qu’on refuse d’office les demandes d’EIMT dans les régions où le taux de chômage atteint 6 % ou plus pour certaines professions à bas salaire.

Résultat : plus de stabilité tant pour les employeurs qui peuvent combler des postes pour de plus longues périodes que pour les employés qui peuvent obtenir des permis de travail de plus longue durée leur donnant l’opportunité d’acquérir l’expérience canadienne nécessaire pour une demande de résidence permanente.

En parallèle, IRCC a aussi fait l’annonce de la reprise des sélections pour la résidence permanente dans le cadre d’Entrée expresse à partir de juillet 2022. Plusieurs des programmes les plus populaires d’Entrée expresse avaient été mis sur pause à différents moments depuis le début de la pandémie, limitant énormément les voies d’accès à la résidence permanente. La reprise des sélections en juillet prochain permettra aux travailleurs de pouvoir espérer rester au Canada à long terme beaucoup plus facilement.

Plusieurs mesures ont aussi été annoncées afin de conserver le droit de travailler au Canada des travailleurs étrangers en attente d’une décision quant à leur résidence permanente. Ces mesures permettront aux employeurs de bénéficier d’une main d’œuvre déjà établie au Canada. Notamment, IRCC a mis en place les mesures suivantes :

  • Les demandeurs qui ont présenté une demande de permis de travail ouvert en attente d’une décision quant à leur résidence permanente pourront obtenir un permis de travail valide jusqu’à la fin de 2024; et
  • Les membres de la famille immédiate d’un demandeur principal qui sont à l’extérieur du Canada seront admissibles à un permis de travail ouvert pour eux-mêmes afin que les familles puissent être réunies pendant le traitement de la demande de résidence permanente.

Finalement, un nouveau programme de prolongation de permis de travail pour les étudiants étrangers diplômés sera mis en place dès l’été 2022. Dans ce programme, les anciens étudiants étrangers au Canada qui ont un permis de travail post-diplôme expirant entre janvier et décembre 2022 pourront présenter une nouvelle demande de permis de travail ouvert ayant une durée maximale de 18 mois. Ce programme permettra aux employeurs d’avoir accès à une main d’œuvre qualifiée et formée au Canada pour une plus longue durée.

Ces nouvelles annonces par IRCC devraient être reçues de façon favorable tant par les employeurs que par les travailleurs étrangers. La pénurie de main d’œuvre frappe actuellement toutes les industries et IRCC a répondu aux appels des employeurs qui exigent des solutions facilitatrices pour recruter des candidats étrangers. Il reste maintenant à voir comment la mise en œuvre de ces programmes se déroulera, sachant qu’IRCC fait souvent face à des problèmes de délais de traitement. Somme toute, il s’agit tout de même d’un pas dans la bonne direction pour toutes les parties.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *