Dans une décision récente, un arbitre de griefs a précisé les droits et obligations des employeurs québécois en matière de télétravail. Cette décision fait suite à celle qu’il a rendue l’automne dernier dans laquelle il a rejeté la demande d’ordonnance de sauvegarde du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec (le Syndicat) visant à forcer la Ville de Québec (la Ville) à favoriser le télétravail.

La décision au stade provisoire

Tel qu’exposé dans notre billet de blogue sur la décision au stade provisoire, essentiellement, l’arbitre a rejeté la demande d’ordonnance de sauvegarde du Syndicat pour deux raisons :

  • le
Continue Reading